Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Irak : l'otage britannique supplie Londres de l'aider

Irak : l'otage britannique supplie Londres de l'aider
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Margaret Hassan implore l’aide de la Grande-Bretagne. Dans une vidéo diffusée vendredi après-midi par la chaîne Al-Jazira, l’otage britanno-irakienne, enlevée à Bagdad mardi dernier, en appelle à ses concitoyens pour la faire libérer. Les ravisseurs utilisent toujours la même forme de propagande : la vidéo d’un otage terrorisé qui demande le retrait des troupes britanniques. Margaret ajoute qu’elle ne veut pas finir comme l’anglais Kenneth Bigley, décapité au début du mois.

Responsable de l’association carritative Care International, Margaret Hassan travaille et vit à Bagdad depuis près de 30 ans. Née à Dublin, elle possède la triple nationalité irlandaise, britannique et irakienne de par son mariage. Depuis la fin officielle du conflit, près d’une cinquantaine d‘étrangers auraient été enlevés en Irak. 26 d’entre eux ont été executés.