Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Une nouvelle école coranique incendiée aux Pays-Bas

Une nouvelle école coranique incendiée aux Pays-Bas
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Il s’agit d’un nouvel acte xénophobe qui s’inscrit dans la vague anti-musulmane qui fait rage dans le pays depuis près d’une semaine. Après avoir maîtrisé l’incendie, qui n’a pas fait de victimes, les secouristes ont trouvé cette inscription : “Théo repose en paix”. Une allusion directe à l’assassinat du cinéaste Théo Van Gogh par un activiste islamiste présumé.

L‘école d’Uden, un village du sud des Pays-Bas, n’est pas la première à subir des attaques à caractère raciste. Lundi déjà, une bombe explosait devant un autre établissement coranique, à Eindhoven, toujours sans faire de blessés. Huit mosquées, à Rotterdam notamment, ont également été prises pour cible. Si les auteurs de ces actes semblent vouloir venger la mort du cinéaste, la famille du défunt a voulu prendre de la distance, hier, lors de ses funérailles. Le père de Théo a tenu à souligner que son fils aurait condamné ces attaques. Théo Van Gogh a été abattu le 2 novembre à Amsterdam. Son meurtrier présumé aurait agi au nom d’un islam radical. Il a été arrêté quelques heures après le drame. Le réalisateur était connu pour ses critiques virulentes contre toutes formes de fondamentalisme et surtout contre l’islamisme.