DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Iter: Bruxelles suggère que l'Union fasse cavalier seul à Cadarache

Iter: Bruxelles suggère que l'Union fasse cavalier seul à Cadarache
Taille du texte Aa Aa

Si le Japon ne se rallie pas incessamment sous peu aux Européens, ils feront cavaliers seuls à Cadarache. C’est en tout cas ce que recommande vivement la Bruxelles dans le dossier ITER. L’Europe, soutenue par la Russie et la Chine, n’en démord pas. Le futur réacteur expérimental doit être implanté dans le sud de la France. Son concurrent japonais, soutenu lui par les Etats-Unis et la Corée du sud, se voit offrir en échange un partenariat. Il hébergerait d’autres projets liés à ITER. Et l’Union débourserait le plus gros du budget. Jusqu’ici, le Japon n’a pas cédé. Reste à espérer que cet ultime coup de poker européen soit payant. Le dernier mot reviendra aux Etats-membres la semaine prochaine. Objectif du projet ITER: créer par fusion une énergie propre et abondante.