Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Japon : 2004, annus horribilis

Japon : 2004, annus horribilis
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C’est le bilan de l’empereur Akihito qui fête ce jeudi son 71ème anniversaire. Derrière les vitres du palais impérial à Tokyo, devant une foule de soleils rouges, Akihito a énuméré les catastrophes de l’année: typhons, pluies diluviennes et tremblements de terre qui ont fait plus de 200 morts. Fait rare, l’empereur a même évoqué les affaires familiales notamment le mal-être de sa belle-fille, la princesse Masako, durement affectée par le très rude protocole royal. Akihito a exprimé sa peine et sa confusion concernant la controverse qui entoure la princesse. L‘épouse du prince héritier, une ancienne diplomate formée à Harvard, a stoppé ses activités publiques depuis un an en raison des pressions pour qu’elle donne naissance à un héritier mâle au trône du Chrysanthème. Son mari, le prince Naruhito avait confirmé publiquement son malaise. Masako, 41 ans, a une petite fille de 3 ans, Aiko, mais elle ne peut pas prétendre au trône.