DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Berlin commence une nouvelle vague de privatisations avec Deutsche Post

Vous lisez:

Berlin commence une nouvelle vague de privatisations avec Deutsche Post

Berlin commence une nouvelle vague de privatisations avec Deutsche Post
Taille du texte Aa Aa

Pour colmater les trous de son budget, le gouvernement allemand veut mener à bien la privatisation de deux grands groupes publics : Deutsche Post et Deutsche Telekom, dont il a prévu de se désengager entièrement d’ici la fin 2006.C’est ainsi que Berlin va privatiser 12% supplémentaires du capital de Deutsche Post. Le gouvernement allemand cèdera la semaine prochaine 12% de Deutsche Post au KfW, une structure publique bancaire qu’il utilise souvent comme intermédiaire pour ses opérations de privatisation. A l’issue de cette opération, la participation directe de l’Etat dans Deutsche Post sera ramenée à 8% alors que la part indirecte de l’Etat, via la banque publique KfW, passera de 36 à 48%. Cette cession rapportera 1,7 milliards d’euros. Dans son projet de budget 2005, le ministère allemand des Finances a prévu 17 milliards de recettes de privatisation.