Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La "nouvelle Europe" s'engage à mieux intégrer les Roms

La "nouvelle Europe" s'engage à mieux intégrer les Roms
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Dix ans pour intégrer les Roms. L’objectif des huit pays d’Europe centrale et orientale réunis à Sofia, en Bulgarie, est clair. Le chemin à emprunter sera long et difficile. Organisée à l’initiative de la Banque mondiale et du milliardaire américain George Soros, “la Décennie de l’intégration des Roms” vise à améliorer les conditions de vie de la minorité la plus importante et la plus pauvre d’Europe. Les efforts doivent se porter sur quatre domaines : logement, éducation, emploi et santé.

Huit pays participent à la réunion de Sofia : la République tchèque, la Hongrie, la Slovaquie, la Bulgarie, la Roumanie, la Croatie, la Macédoine et la Serbie-Monténégro. On estime à une dizaine de millions le nombre de Roms vivant sur le continent européen. Environ la moitié sont des jeunes. 80% d’entre eux n’ont pas terminé l‘école primaire. Lorsqu’ils sont scolarisés, c’est souvent dans des structures en marge. L‘éducation constituera donc la priorité des priorités.