Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La polémique sur la capacité du Pape à diriger l'Eglise relancée

La polémique sur la capacité du Pape à diriger l'Eglise relancée
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Pape a subi hier sa 7ème intervention chirurgicale à l’hôpital Gemelli depuis le début de son pontificat en 1978. Sa première opération fut celle qui avait suivi l’attentat de 1981 et sa blessure par balle à l’abomen. Ce fut aussi le début de ses ennuis de santé. Depuis il dispose de son appartement au 10ème étage de l‘établissement. Ses séjours y ont été nombreux mais il s’agit cette fois d’une deuxième hospitalisation en un mois : de quoi anéantir les espoirs qui avaient suivi sa sortie de l’hôpital le 10 février dernier.

Le pape venait alors d’y passer dix jours. Officiellement les médecins l’annonçaient guéri d’une laryngo-trachéite aigüe et de crises de laryngospasmes, conséquence d’une complication de grippe. Depuis son retour au Vatican, ses apparitions l’avaient montré affaibli mais déterminé à poursuivre sa tâche. Les experts en droit canon avaient affirmé sa capacité à gouverner l’Eglise, même depuis son lit d’hôpital, mais ces assurances ne devraient pas empêcher de relancer la question de sa retraite.