DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Bruxelles doit répartir le pactole de Philip Morris

Bruxelles doit répartir le pactole de Philip Morris
Taille du texte Aa Aa

1, 25 milliards de dollars à se partager! Ce pactole de près de 965 millions d’euros, Bruxelles l’attend des poches du cigarettier Philip Morris. Celui-ci a accepté de verser cette somme en échange de l’abandon de poursuites judiciaires à son encontre.

Il y a quelques années, Bruxelles, soutenu par dix états membres de l’Union, a attaqué plusieurs cigarettiers devant un tribunal new-yorkais pour favorisation de contrebande. Mais en 2002, la justice américaine a rejeté le recours européen. Quelques mois plus tard, la Commission a menacé Philip Morris de lancer une nouvelle action cette fois-ci pour blanchiment d’argent. Premier producteur mondial de cigarettes, Philip Morris a préféré faire profil bas en passant un accord avec Bruxelles. Dans cet accord le cigarettier s’est aussi engager à renforcer ses mesures de contrôle pour lutter contre la contrebande.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.