DERNIERE MINUTE

Pauvreté: l'Union va faire plus

Pauvreté: l'Union va faire plus
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Faire plus et mieux pour réduire la pauvreté dans le monde d’ici à 2015. L’Europe, qui est déjà le bailleur principal d’aide au développement dans le monde a décidé de faire un effort supplémentaire, particulièrement en ce qui concerne l’Afrique subsaharienne rongée par la maladie et la malnutrition. Un enfant de moins de cinq ans y meurt toutes les 30 secondes. Au train où vont les choses la pauvreté ne sera pas réduite avant 2147, au plus tôt.Le commisaire Louis Michel a dégainé son plan de bataille au parlement de Strasbourg et a rappelé les engagments européens: “En 2001, la Commission a formulé une politique et un programme d’action pour lutter contre les 3 principales maladies de la pauvreté, c’est à dire le sida, la tuberculose et le paludisme. En 2004, la Commission a présenté un bilan sur ces travaux qui montrent une multiplication par 4 de sa contribution financière à ces maladies, cette contribution comporte entre autres une allocation accrue à la recherche.” D’ici à 2010, les pays européens devront consacrer 0,51% de leur produit national brut en aides. Un montant qui grimpera à 0,70% à l’horizon 2015. La commission étudie aussi des propositions de financement alternatives:la taxe sur le kérosène, l’allègement de la dette des pays pauvres ou encore l’idée britannique de prêt à grande échelle pour l’Afrique.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.