Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

EDF empêtré dans sa reprise d'Edison

EDF empêtré dans sa reprise d'Edison
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

EDF veut jeter l‘éponge dans sa tentative de prise de contrôle d’Edison. Une porte-parole de la société a fait savoir ce lundi que la direction envisageait de se retirer du capital de son homologue italien.

Ce nouveau rebondissement fait suite à des mois d’hésitations dans ce dossier devenu très politique. EDF, qui détient déjà une grosse partie d’Edison par le biais de la holding Italenergia Bis, ne parvient à racheter la société, bloqué notamment par la législation italienne et le coût exhorbitant de la reprise. Alors que le Pdg d’EDF doit convoquer cette semaine un conseil d’admnistration extraordinaire, le ministre français de l’Industrie a réagi. Patrick Devedjian a expliqué qu’il voulait “sauver la négociation” et qu’il “demeurait confiant”. Quoi qu’en disent les autorités françaises, la partie semble bien mal engagée. D’autres acheteurs sont déjà sur les rangs, comme la régie milanaise d‘électricité et de gaz AEM, et EDF pourrait bien revoir ses ambitions européennes à la baisse.