DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Grosse frayeur à Washington à cause d'un avion égaré

Grosse frayeur à Washington à cause d'un avion égaré
Taille du texte Aa Aa

En pénétrant dans l’espace aérien restreint de Washington, un avion de tourisme de type Cessna a provoqué une véritable panique hier au coeur de la capitale fédérale américaine. Les deux occupants de l’appareil, qui n’ont pas répondu tout de suite aux avertissements radio, ont fini par changer de direction avant d‘être escortés par un hélicoptère Blackhawk jusqu‘à un aérodrome du Maryland. C’est là qu’ils ont été arrêtés. Le FBI a finalement relâché les deux hommes dont l’intrusion dans le ciel de Washington était apparemment accidentelle.

Leur avion s’est quand même approché à moins de 5 kilomètres de la Maison Blanche. L’alerte a donc été donnée et conformément à la procédure établie après les attentats du 11 septembre 2001, la Maison Blanche et le Congrès ont été évacués. Entre 10 000 et 15 000 personnes, employés, touristes, journalistes et sénateurs ont quitté les lieux en cinq minutes. Le président Bush faisait du vélo à la périphérie de la ville, a-t-on appris plus tard. L’alerte aura duré à peine plus d’un quart d’heure. C’est la deuxième fois depuis le 11 septembre que le Congrès est ainsi évacué. Avec une meilleure organisation, cette fois, selon les autorités.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.