DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Iran enrichit, la communauté internationale réfléchit

L'Iran enrichit, la communauté internationale réfléchit
Taille du texte Aa Aa

L’Iran persiste et signe : l’usine d’Ispahan doit reprendre aujourd’hui une pleine production d’uranium enrichi avec la levée des derniers scellés posés en novembre par l’Agence internationale de l‘énergie atomique. La conversion et l’enrichissement d’uranium ont redémarré lundi. Une décision qui a provoqué la réprobation de la communauté internationale.

Mais l’agence internationale de l‘énergie atomique privilégie pour l’heure la négociation. Le directeur de l’AIEA Mohammad El Baradei appelle à la retenue. L’agence de Vienne reprend ses travaux dans la journée. Juridiquement, l’Iran reste pour l’heure dans la légalité, car son programme d’enrichissement d’uranium est à usage civil. Reste qu’un seuil plus élevé d’enrichissement est la porte ouverte à des applications militaires. Le nouveau président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré vouloir renégocier avec les Occidentaux. Un signe positif pour Washington, qui a annoncé ne pas vouloir saisir immédiatement le Conseil de sécurité de l’ONU, faute d’avoir l’appui de la Chine et de la Russie.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.