DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le groupe pharmaceutique Merck condamné à verser 208 millions d'euros

Le groupe pharmaceutique Merck condamné à verser 208 millions d'euros
Taille du texte Aa Aa

Le géant américain Merck a été condamné pour la vente d’un produit pharmaceutique défectueux. Le verdict est tombé hier au Texas. Le groupe a été reconnu responsable de la mort en 2001 du mari de Carol Ernst. Il prenait du Vioxx, un anti-inflammatoire controversé fabriqué par Merck. Le groupe est condamné à verser à la veuve de Robert Ernst, l‘équivalent de 208 millions d’euros.

“J’espère que cela sera une alarme pour tous les groupes pharmaceutiques, a réagi Carol Ernst, qu’ils prendront conscience que pas seulement les spécialistes mais aussi les consommateurs ont le droit de savoir les risques qu’ils prennent en avalant un médicament”. Ce n’est qu’après trois ans d‘études que le laboratoire Merck a décidé de retirer le Vioxx du marché, en septembre dernier, estimant que l’anti-inflammatoire augmentait les risques de crise cardiaque après une prise prolongée. Le groupe a fait appel du verdict mais 3.800 autres plaintes ont été déposées contre lui aux Etats-Unis et une centaine d’Australiens se préparent à le poursuivre en justice.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.