Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Nucléaire : après les engagements, la Corée du Nord doit passer aux actes

Nucléaire : après les engagements, la Corée du Nord doit passer aux actes
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Pour la Corée du Nord le plus dur reste à faire : passer de la parole aux actes. Deux années de tractations laborieuses ont été nécessaires pour obtenir ce lundi matin de Pyong-Yang l’abandon de tout ses programmes nucléaires. La méfiance est de rigueur car la Corée du Nord souhaite obtenir l’aide promise avant de démanteler ses installations.

Le chef de la délégation américaine, Christopher Hill, reste donc prudent : “Nous n’avons pas prévu de nous rendre en Corée du Nord pour faire la chasse aux installations nucléaires. Nous attendons plutôt qu’ils nous les présentent et que cela soit fait rapidement. C’est dans le meilleur intérêt de la Corée du Nord. Le plus tôt sera le mieux.” Les Etats-Unis, le Japon, la Russie, la Chine doivent fournir à Pyong-Yang une aide énergétique et des garanties en matière de sécurité. Tous oeuvreront également à la normalisation de leurs relations avec la République Populaire Démocratique de Corée.Le directeur général de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique espère pouvoir envoyer ses inspecteurs au plus tôt en Corée du Nord.