DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Irak: le procès de Saddam Hussein est jugé imparfait

Irak: le procès de Saddam Hussein est jugé imparfait
Taille du texte Aa Aa

Saddam Hussein dispose désormais de 40 jours supplémentaires pour renforcer sa défense. Le procès de l’ancien président irakien a été ajourné mercredi dès la première audience, ses avocats s‘étant plaints de ne pas avoir eu accès à toutes les pièces du dossier. Ce matin les journaux irakiens et la population commentent ce “cadeau” accordé à l’ancien dictateur.“Si c‘était le procès d’un simple Irakien, ils l’auraient déjà exécuté 6 fois. Ils ont été très tolérants hier avec Saddam” explique un passant. Pour ce commerçant “ C‘était une comédie, on n’a rien compris, ce n‘était pas un procès équitable. Si ça l’avait été, ils l’auraient condamné à mort. Nous réclamons l’exécution de Saddam”. D’autres Irakiens estiment que ce procès ne vaut rien car le tribunal n’a pas de légitimité: “Ce procès est faux. C’est incroyable qu’un citoyen irakien soit jugé par une institution judiciaire qui collabore avec les troupes américaines”.

Le procès de Saddam Hussein a tous cas relégué au second plan les résultats du référendum sur la nouvelle Constitution, un document clé pour retrouver l’unité du pays. Selon le vice-président du Parlement le “oui” l’aurait emporté mais il faudra attendre les résultats officiels de la Commission électorale. Ce procès loin de calmer les tensions entre les différentes communautés a encore accentué les clivages.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.