DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Des pays voisins de la France craignent une propagation de la violence

Des pays voisins de la France craignent une propagation de la violence
Taille du texte Aa Aa

Certains pays voisins de la France voient dans les violences qui affectent les banlieues un propre souci d’inquiétude. En Allemagne, plusieurs incendies volontaires ont eu lieu depuis samedi soir dans la capitale, Berlin, et dans la ville de Brême, dans le nord du pays. Des voitures et une école désaffectée ont brûlé. Tout comme la France, l’Allemagne compte une importante communauté d’immigrés, dont plus de trois millions de musulmans, en majorité des Turcs.

Mais outre-Rhin, comme d’ailleurs en Belgique ou des voitures ont aussi été incendiées ce week-end, le risque d’embrasement dans les banlieues est jugé un peu moins élevé car les grands ensembles immobiliers transformés en ghettos n’existent pas. En Italie, le chef de l’opposition de gauche a estimé que “l’embrasement n‘était qu’une question de temps” car, selon lui, “les banlieues sont les pires d’Europe”.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.