DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'ex-président péruvien Fujimori arrêté au Chili

L'ex-président péruvien Fujimori arrêté au Chili
Taille du texte Aa Aa

Alberto Fujimori tente un retour spectaculaire sur la scène politique de son pays. L’ancien président péruvien, en exil au Japon depuis cinq ans, est arrivé inopinément dans la nuit de dimanche à lundi à Santiago du Chili, ou il a été arrêté presque aussitôt. Au Pérou, d’ou il s‘était enfui en novembre 2000, Alberto Fujimori est accusé de corruption et de violation des droits de l’Homme. Mais en débarquant au Chili voisin, il a exprimé son intention de se présenter à l‘élection présidentielle péruvienne qui se tiendra en avril prochain. Les autorités ne l’entendent pas de cette oreille. Le gouvernement péruvien a annoncé avoir demandé son arrestation en vue d’une extradition.

En apprenant la nouvelle du retour d’Alberto Fujimori sur le sol sud-américain, plus d’un millier de ses partisans se sont rassemblés à Lima. Sur une vidéo enregistrée pour l’occasion et diffusée sur grand écran, l’ex-président péruvien a affirmé “qu’il n’y avait aucun doute, que son retour au Pérou arrivait à un moment opportun”. 21 charges de corruption et d’assassinats durant ses dix ans de présidence pèsent sur Alberto Fujimori.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.