Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Elections en Azerbaïdjan : le président Aliev écoute les critiques occidentales

Elections en Azerbaïdjan : le président Aliev écoute les critiques occidentales
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev ne reste pas sourd aux critiques occidentales sur le déroulement des élections législatives de dimanche. Elections remportées par le parti au pouvoir et jugées non conformes aux normes internationales par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

Le chef de l‘état a annoncé qu’il tiendrait compte de ces critiques, après que les Etats-Unis ont dénoncé des irrégularités et des fraudes et exhorté le pouvoir à lancer une enquête.L’opposition, elle, prépare des manifestations à partir de mercredi pour tenter d’annuler le vote. Isa Gambar, un des dirigeants d’Azadliq, la plus grande coalition d’opposition exige la tenue de nouvelles élections législatives “Azadliq va se battre vigoureusement mais en usant des méthodes pacifistes pour le bien de la démocratisation de l’Azerbaïdjan.” Même si Washington s’est montré ferme face au président azerbaïdjanais, il s’est abstenu d‘évoquer des menaces à l‘égard de ce pays stratégique. Pays allié coincé entre l’Iran et la Russie où de grandes compagnies pétrolières occidentales ont investi des milliards de dollars. La Turquie proche allié de Bakou a appelé hier au calme et à la stabilité en Azerbaïdjan tandis que la Russie a exprimé des doutes sur l’objectivité de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.