DERNIERE MINUTE

Le retour de Rachid Ramda en France de plus en plus probable

Le retour de Rachid Ramda en France de plus en plus probable
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après dix ans de procédure, l’islamiste algérien connu aussi sous le nom d’Abou Farès a perdu l’une de ses dernières batailles juridiques. Une Cour d’appel britannique vient de décider qu’il pouvait être extradé de la Grande-Bretagne vers la France. Rachid Ramda est considéré comme le financier des attentats qui avaient frappé la France en 1995, et notamment celui du RER ST-Michel le 25 juillet, qui avait tué 8 personnes et blessé 150 autres. On le considère aussi souvent comme l’un des principaux dirigeants du GIA algérien, auteur de cet attentat mais aussi de celui du 17 octobre dans la station de RER Musée d’Orsay.

Rachid Ramda a en outre été condamné à mort par contumace en Algérie pour un attentat contre l’aéroport d’Alger qui avait fait 9 morts. Détenu dans des conditions de quasi-isolement à Londres depuis dix ans, Ramda dispose encore d’un recours devant la Chambre des Lords, mais celui-ci a très peu de chances d’aboutir. Pascal Clément, ministre français de la justice, a affirmé que l’islamiste serait sur le sol français dans quelques semaines.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.