DERNIERE MINUTE

660 suppressions d'emplois chez Seat au lieu de 1 350

660 suppressions d'emplois chez Seat au lieu de 1 350
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Seat, la filiale espagnole du constructeur allemand Volkswagen a accepté de réduitre de moitié le nombre prévu des suppressions d’emplois à son usine catalane après des mois de négociations avec les syndicats et une série de mouvements de grève, le groupe Seat a annoncé vendredi que 660 emplois seraient finalement supprimés au lieu des 1.346 initialement annoncés.

“Je vous annonce que nous avons trouvé un accord a affirmé la porte-parole de Seat et c’est une bonne nouvelle compte tenu de la sensibilité, de la complexité et de la difficulté du problème”.

Seat prévoit de ramener sa production à 390.000 véhicules cette année contre 416.000 l’an dernier en raison de la baisse de la demande et de la décision du constructeur de se recentrer sur des modèles plus haut de gamme, dont les volumes sont moins importants.

“Je suis indigné affirme ce salarié et je n’ai plus envie de rien faire”. “La société a fait ce qu’elle a voulu affirme cet autre, elle nous a ignorés”.

Les 660 salariés concernés par les suppressions d’emplois se verraient offrir selon la presse espagnole des options tel que la retraite anticipée et des congés sans solde d’une durée entre trois et cinq ans.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.