DERNIERE MINUTE

Ecoutes secrètes : l'aveu de George Bush

Ecoutes secrètes : l'aveu de George Bush
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les écoutes téléphoniques secrètes existent aux Etats-Unis depuis 2001. George Bush l’admet. Mais il se justifie en brandissant la menace terroriste.

Le président américain a ainsi avoué qu’il avait chargé une des agences de renseignement les plus secrètes des Etats-Unis de réaliser des centaines d‘écoutes téléphoniques. La NSA surveille également les emails. Problème : cette agence n’a pas le droit d’opérer sur le sol américain. Mais, pour George Bush, cette entorse à la loi est un moindre mal. “Il s’agit d‘éviter des attaques contre les Etats-Unis et leurs alliés”, a-t-il martelé. Révélé par le New York Times, le scandale des écoutes a déjà entraîné vendredi une révolte des sénateurs. Ils ont refusé de renouveler le Patriot Act, une loi anti-terroriste musclée adoptée dans la foulée des attentats du 11 septembre. Selon certains élus, les libertés civiques seraient en péril aux Etats-Unis.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.