DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ayatollah Ali Khamenei frappe du poing face aux Occidentaux.

Vous lisez:

L'ayatollah Ali Khamenei frappe du poing face aux Occidentaux.

L'ayatollah Ali Khamenei frappe du poing face aux Occidentaux.
Taille du texte Aa Aa

Au lendemain du renvoi du dossier nucléaire de l’AIEA à l’Onu, le guide suprême iranien a affirmé que “le peuple et les dirigeants iraniens comme l’acier, résisteront à toute pression, ou conspiration”. L’Iran qui entend bien poursuivre sa politique d’enrichissement, malgré la perspectice d’une action du Conseil de sécurité de l’Onu à son encontre.

Hier, devant une foule compacte et acquise, le président Ahmadinejad a affiché sa détermination, “pas question de se laisser intimider” a-t-il martelé. Tension très vive donc, c’est un nouvelle phase dans la crise, et l’on craint l’escalade. L’AIEA a appelé au calme et au dialogue. Dans les rues de Téhéran, on s’interroge : “Le renvoi du dossier nucléaire iranien devant le Conseil de la sécurité aurait pu être évité grace à la diplomatie, dit cet homme. Il ne faut pas imposer des sanctions à l’Iran, le premier message du Conseil de sécurité, ce sera les sanctions, et cel finira par la guerre.” “ A mon avis, estime cet autre iranien, des sanctions auront des conséquences beaucoup plus politiques qu‘économiques, on subit déja des sanctions des Etats-Unis et de leurs alliés, le résultat sera plus politique.” Des sanctions, si les mots ne suffisent pas, c’est ce que ne cessent de demander les Etats-Unis. Un recours ultime que refusent catégoriquement la Russie et la Chine.