DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Italie sous le choc après la découverte du cadavre du petit Tommaso

Vous lisez:

L'Italie sous le choc après la découverte du cadavre du petit Tommaso

L'Italie sous le choc après la découverte du cadavre du petit Tommaso
Taille du texte Aa Aa

Le cadavre du bébé de 18 mois a été retrouvé samedi soir au bord d’une rivière près de Parme dans le nord du pays. Il avait été enlevé le 2 mars dernier dans sa maison de Casalbaroncolo. Tommaso Onofri, souffrait d‘épilepsie. La police a retrouvé le cadavre de l’enfant sur les indications d’un maçon, Mario Alessi, qui avait effectué des travaux dans la maison des parents du bébé.

Alessi a déclaré aux enquêteurs que l’enfant avait été tué la nuit même de son enlèvement alors que ses ravisseurs voulaient qu’il arrête de pleurer. Le père de l’enfant connaissait les ravisseurs : “Ce sont des gens qui ont bu le café chez moi, et avec lesquels on a parlé des problèmes de nos enfants, les discours qu’ont fait normalement entre connaissances” La police a arrêté le maçon, sa compagne et un autre homme. Selon les enquêteurs, les ravisseurs avaient prévu de retenir l’enfant en otage pendant une courte période afin d’extorquer de l’argent à sa famille. Cette dernière n‘était pas particulièrement riche mais le père travaillait dans un bureau postal. Cet enlèvement a ému toute l’Italie. Les manifestations pour demander la libération de Tommaso s‘étaient multipliées ces dernières semaines.