Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Violentes manifestations au Népal

Violentes manifestations au Népal
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une personne a été tuée à Pokhara, ville située à 200 km de Katmandou, quand la police a ouvert le feu sur la foule.

Soutenu par les rebelles maoïstes, sept partis d’opposition ont appelé pour ce samedi à des manifestations dans la capitale et ailleurs au Népal pour protester contre le despotisme du Roi Gyanendra, qui s’est arrogé les pleins-pouvoirs en février dernier. 25 étudiants ont déjà été arrêtés, et selon le ministère de l’Intérieur, 750 personnes ont été arrêtées cette semaine afin de prévenir la manifestation. Par ailleurs, des heurts entre des rebelles maoïstes et l’armée népalaise ont fait 14 morts dans la nuit de vendredi à samedi dans l’ouest du royaume. Une grève générale a aussi été lancée et paralyse le pays depuis trois jours.