DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : Le CPE aux oubliettes

Vous lisez:

France : Le CPE aux oubliettes

France : Le CPE aux oubliettes
Taille du texte Aa Aa

Le sort du Contrat Première Embauche est scellé. Après trois mois de crise sociale, Dominique de Villepin a annoncé le remplacement du CPE par un dispositif en faveur de l’insertion professionelle des jeunes en difficulté car, dit-il, “les conditions nécessaires de confiance et de sérénité ne sont pas réunies pour permettre son application”. “J’ai voulu”, dit-il, “proposer une solution forte parce que j’ai la conviction, au delà de l’engagement nécessaire de l’Etat, que seul un meilleur équilibre, entre plus de souplesse pour l’employeur et plus de sécurité pour l’employé, nous permettra de rompre avec le chômage dans notre pays. Cela n’a pas été compris par tous, et je le regrette”.

Le CPE était entre les mains des parlementaires pour être remanié mais c’est finalement Jacques Chirac qui a tranché, le chef de l’Etat qui a joué les arbitres dans ce dossier. Le CPE aux oubliettes, le dialogue n’est pas rompu pour autant. Dominique de Villepin compte poursuivre les discussions avec les partenaires sociaux et les syndicats de lycéens et d‘étudiants. Ces derniers parlent de première victoire et appellent à la levée des blocages dans les universités. Les lycéens en revanche sont plus prudents, ils maintiennent leur mobilisation en attendant des précisions sur le nouveau texte.