DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce est toujours la proie des flammes

Vous lisez:

La Grèce est toujours la proie des flammes

La Grèce est toujours la proie des flammes
Taille du texte Aa Aa

Deux incendies continuent de faire rage dans le Magne situé dans le sud du Péloponnèse mais aussi dans le nord-est dans la péninsule du Chalcidique où un touriste allemand a trouvé la mort en tentant de fuir les feux. Plus de 1800 touristes dont 200 enfants en colonies de vacances ont été évacués, tous choqués après avoir vécu de longues heures d’angoisse, cernés par les flammes comme le raconte ces touristes allemand et anglais. “Nous venons d’Allemagne et nous devons partir et interrompre nos vacances pour retourner chez nous”, explique un vacancier allemand. “Nous sommes exténués. Nous voulons juste dormir. Nous attendons une navette qui va enfin nous emmener très loin d’ici”, affirme une ressortissante anglaise.

L’incendie du Chalcidique a déjà détruit 4000 hectares de forêt, dans l’une des rares régions boisées de Grèce. Un vrai désastre écologique selon les autorités. Ces dernières sont montrées du doigt par la population pour leur réaction jugée tardive dans la lutte contre les flammes. Des dizaines d’habitations ont été endommagées et un villageois explique qu’il a dû mettre ses enfants et ses petits-enfants à l’abri. 220 pompiers, deux bataillons de l’armée et 70 volontaires appuyés par des moyens aériens sont mobilisés pour lutter contre ces incendies dont l’origine reste encore inconnue et qui interviennent alors que la Grèce subit une canicule depuis dimanche.