DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Ford (re)serre les boulons

Ford (re)serre les boulons
Taille du texte Aa Aa

En réponse à une perte de plus d’un milliard d’euros au premier semestre, le constructeur automobile américain va supprimer 10.000 nouveaux emplois. Le conseil d’administration a également repoussé la date du retour au profit pour les activités nord-américaines. Avec un objectif qu’a détaillé le nouveau patron de Ford Alan Mullaly. “La chose la plus importante que nous ayons à faire est de formater notre compagnie, et notre capacité de production à la demande du marché et surtout investir dans les produits et les services, les voitures et les autres véhicules que les clients veulent vraiment”. Ford : désormais 4ème constructeur mondial pour le chiffre d’affaires a donc décidé de renforcer et accélérer son plan de restructuration. le groupe ne prévoit pas de profit avant 2009 en Amérique du Nord. Son plan de suppressions d’emplois : 14.000 en 2006, se montera au total à 44.000 avec les 30.000 suppressions restantes avant la fin 2008 alors que le plan précédent parlait de l’année 2012. Ford a également décidé de fermer 14 sites de production aux Etats Unis.

Le constructeur a dit s’attendre à une réduction de sa part de marché à 14-15% contre 17% à l’heure actuelle sur le territoire américain. Ford qui va proposer à ses 75.000 salariés des départs volontaires va provisionner environ 3 milliards et demi d’euros dans ses comptes 2006 pour payer ses départs. Le nouveau plan ne comporte pas de cession d’actifs : ni la branche crédit du constructeur, ni d’autres marques automobiles autres que la marque de voitures de sport britanniques Aston Martin pour laquelle Ford recherche déjà un repreneur.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.