DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Belgique se remet difficilement du canular de la télévision publique

Vous lisez:

La Belgique se remet difficilement du canular de la télévision publique

La Belgique se remet difficilement du canular de la télévision publique
Taille du texte Aa Aa

La “blague belge” annonçant l’indépendance de la Flandre a plutôt fait rire “jaune” les responsables politiques et a provoqué la stupeur, voire la crainte dans le pays. Il faut dire que la RTBF a tapé fort. C‘était mercredi soir peu après 20H. Les plateaux en direct, les reportages à chaud sur la sécession de la Flandre et ses conséquences, notamment la fuite du roi, ont réussi à convaincre 89% des téléspectateurs durant les premières minutes de l‘émission. Même le directeur de la RTBF a participé à cette politique fiction.

Sur un terrain si sensible, alors que la partition entre Wallons et Flamands est désormais régulièrement évoquée, les réactions outrées de la classe politique n’ont pas tardé à pleuvoir. Le Vlaams Belang, parti nationaliste flamand qui prône l’indépendance, a obtenu un quart des voix aux élections régionales en 2004. Et il trouve un écho grandissant en Flandre.