DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Premier ministre japonais appelle l'Union européenne à faire pression sur la Corée du Nord

Le Premier ministre japonais appelle l'Union européenne à faire pression sur la Corée du Nord
Taille du texte Aa Aa

Reçu à Bruxelles par le président de la Commission, Shinzo Abe a enjoint Bruxelles et les Etats-membres ayant des relations diplomatiques avec Pyongyang à déployer des efforts concertés pour pousser le régime à abandonner son programme nucléaire et ses missiles.

Depuis que la Corée du Nord a annoncé avoir procédé à un essai nucléaire en octobre, ni les mesures de représailles ni les tentatives de dialogue ne l’ont fait fléchir.

Face à la puissance grandissante de l’arsenal coréen mais aussi de l’armée chinoise, Shinzo Abe mise sur un rapprochement avec l’OTAN. Le point d’orgue de sa tournée européenne sera d’ailleurs sa visite au QG de l’Alliance atlantique ce vendredi. Restreint par une constitution héritée de la défaite de 1945 qui lui interdit de faire la guerre, le Japon n’en ambitionne pas moins de peser davantage auprès des Occidentaux. Tokyo caresse aussi l’idée de devenir membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, mais la Chine s’y oppose farouchement.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.