DERNIERE MINUTE

46 pays pour une interdiction des bombes à sous-munitions d'ici 2008

46 pays pour une interdiction des bombes à sous-munitions d'ici 2008
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En finir avec les bombes à sous-munitions d’ici l’année prochaine. 46 pays y sont favorables. Seuls le Japon, la Pologne et la Roumanie ont refusé de signer cette déclaration commune à l’issue d’une conférence internationale sur ce dossier à Oslo en Norvège.

Tokyo, Varsovie et Bucarest souhaitent travailler sur cette question dans le cadre des instances internationales comme l’Onu ou la conférence de Genève. Israël et les Etats-Unis étaient absents. Les associations humanitaires saluent une “très grande avancée”.

Cette déclaration prévoit “l’interdiction d’ici à 2008 d’utiliser, de produire, de transférer et de stocker les bombes à sous-munitions qui causent des dommages inacceptables à des milliers de civils des années après avoir été lâchées”. Trois réunions de suivis devraient avoir lieu en mai au Pérou, en novembre à Vienne et début 2008 à Dublin.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.