DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les violences interpalestiniennes redoublent d'intensité malgré un énième appel au cessez-le-feu dans la bande de Gaza

Les violences interpalestiniennes redoublent d'intensité malgré un énième appel au cessez-le-feu dans la bande de Gaza
Taille du texte Aa Aa

Une vingtaine de palestiniens issus du Hamas et du Fatah ont été tués hier et une quarantaine au total depuis vendredi dernier dans des combats de rues qui risquent de sonner le glas du gouvernement d’union nationale. Ce cabinet est dirigé par le premier ministre islamiste Ismail Haniyeh. Son domicile à Gaza a été pris pour cible hier soir mais sans faire de victime.

Parallèlement, l’aviation israélienne a mené deux raids dans la bande de Gaza, tuant quatre membres du Hamas, alors que le Premier ministre Ehud Olmert a ordonné à l’armée de lancer une “riposte sévère” aux tirs de roquettes. Face à la gravité de la situation, les Etats-Unis, la Russie et l’ONU, se disent inquiets et réclament l’arrêt des hostilités et des tirs de roquettes contre Israël. Les monarchies arabes du Golfe appellent les protagonistes au dialogue.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.