DERNIERE MINUTE

Otages sud-coréens : les Taliban soufflent le chaud et le froid

Otages sud-coréens : les Taliban soufflent le chaud et le froid
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En Afghanistan, c’est la confusion autour de la situation des deux otages sud-coréennes dont les Taliban avaient annoncé la libération. Ils avaient parlé d’un geste de bonne volonté en faveur de deux otages malades. Or, selon l’agence de presse sud-coréenne, qui cite un porte-parole des talibans, ceux-ci sont revenus sur leur décision. Les Taliban détiennent donc toujours 21 otages sud-coréens et les négociations entamées vendredi soir avec une délégation sud-coréenne vont se poursuivre dans un bâtiment de la Croix-Rouge afghane.

Mais l’on peut se demander comment elles pourraient aboutir. Car les Taliban maintiennent leur exigence d’un échange contre des prisonniers, alors que le gouvernement afghan a encore fait savoir qu’il n’en était pas question. Et, en la matière, le gouvernement sud-coréen n’a aucun pouvoir pour débloquer ce dialogue de sourds. Sauf à ce que le versement d’une rançon ne dénoue une affaire entamée le 19 juillet…

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.