DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Etats-Unis: la polémique Blackwater

Etats-Unis: la polémique Blackwater
Taille du texte Aa Aa

La société de sécurité privée américaine Blackwater serait-elle intouchable ? En tout cas, la presse américaine affirme que le département d’Etat aurait accordé une immunité aux agents de cette compagnie impliqués dans la mort de civils irakiens. L’accord aurait été le suivant: aucun propos ni interrogatoire utilisés contre eux à condition qu’ils disent la vérité. L’affaire fait grand bruit, Condoleezza Rice, la secrétaire d’Etat est sommée de s’expliquer. Son porte-parole réfute ces accusations: “ Le département d’Etat ne peut accorder l’immunité à un individu contre des poursuites de la justice pénale fédérale. Et même l’immunité limitée dont nous parlons et que la presse a évoquée, ne peut empêcher des poursuites fédérales.”

Le 16 septembre dernier, 17 civils Irakiens ont été tués à Bagdad au passage d’un convoi de Blackwater. Les autorités irakiennes parlent de crimes délibérés. La société elle, affirme que ses employés ont répliqué à des tirs. Une certitude: les agents de Blackwater ne peuvent être jugés par des tribunaux militaires américains.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.