DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Moscou exulte après le tir réussi d'un nouveau missile intercontinental

 Moscou exulte après le tir réussi d'un nouveau missile intercontinental
Taille du texte Aa Aa

L’armée russe a procédé ce mardi à un nouvel essai du RS-24. Un missile balistique intercontinental capable d’emporter avec lui au moins trois ogives nucléaires. L’importante nouveauté de cette arme est qu’elle pourrait échapper à un système antimissile. Le RS-24 a parcouru 7000 km, d’ouest en est, avant de toucher sa cible sur la presqu‘île du
Kamtchatka, dans l’Extrême-Orient russe.

Le missile avait déjà été testé avec succès, et pour la première fois, en mai dernier. Il utilise des technologies du Topol-M : un missile stratégique mobile de plus de 22 mètres de long pour un diamètre de près de 2 mètres et un poids de quelques 47 tonnes.

Avec ce nouveau test Moscou semble envoyer un message clair aux Etats-Unis. Le bouclier anti-missile que Washington compte implanter en Europe centrale ne serait pas efficace contre de telles armes.