DERNIERE MINUTE

La Serbie lie son avenir européen au statut du Kosovo

 La Serbie lie son avenir européen au statut du Kosovo
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Belgrade est disposé à remettre en question son avenir européen en cas d’indépendance du Kosovo. Le Parlement serbe a adopté ce mercredi, à une écrasante majorité, une résolution qui lui permet de renoncer à son adhésion européenne si les Occidentaux reconnaissent l’indépendance de la région. Le texte est le fruit d’un consensus entre le DS, parti du président pro-européen Boris Tadic, et le DSS, celui du Premier ministre Vojislav Kostunica, à moins d’un mois de l‘élection présidentielle.

Le document stipule que tous les accords internationaux doivent être conformes avec la préservation de l’intégrité territoriale du pays. La Serbie a accordé une large autonomie au Kosovo mais refuse de reconnaître l‘éventuelle indépendance de la région qui compte près de 90% d’Albanophones.

Les dirigeants kosovars ont pour leur part promis de déclarer unilatéralement l’indépendance début 2008. Les Etats-Unis et de nombreux pays européens ont prévu de reconnaître cette très probable déclaration.

Bruxelles a proposé à la Serbie une adhésion rapide à l’Union en échange d’une résolution rapide de la question du Kosovo. Mais le texte adopté ce mercredi par Belgrade sonne comme un refus cinglant.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.