DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Incertitude sur la tenue des élections législatives au Pakistan

Incertitude sur la tenue des élections législatives au Pakistan
Taille du texte Aa Aa

Les élections législatives pakistanaises seront-elles reportées? Quatre jours après l’assassinat de Benazir Bhutto, la commission électorale se réunit en urgence aujourd’hui à Islamabad pour se prononcer.

Le fils de Benazir Bhutto, Bilawal, nommé hier à la succession de sa mère à la présidence du Parti du peuple pakistanais, est déterminé. Il ne souhaite pas de report. “Je suis un symbole d’union,” a-t-il affirmé. “Le combat long et historique que le parti mène pour la démocratie continuera avec encore plus de vigueur, je suis attaché au maintien de l’union. Ma mère a toujours dit que la démocratie est la meilleure des vengeances”, a-t-il affirmé.

Son parti dont son père Asif Zardari a été nommé co-président participera aux élections. Le second parti d’opposition de Nawaz Sharif envisagerait lui aussi d’y prendre part tandis que la formation qui soutient le président Pervez Musharraf a elle suspendu sa campagne et plaide pour un report.

Malgré un timide retour à la normale dans les grandes villes du pays, les violences continuent, elles ont fait une quarantaine de morts ces trois derniers jours.
Dans ce climat, la commission électorale a laissé entendre ce week end que les élections seront repoussées.

Pendant ce temps, l’hommage à Benazir Bhutto se poursuit tandis que les questions demeurent sur son assassinat.