DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Rome promet des mesures "radicales" pour lutter contre la crise des déchets à Naples

 Rome promet des mesures "radicales" pour lutter contre la crise des déchets à Naples
Taille du texte Aa Aa

L’Italie a décidé de rouvrir une décharge fermée en 1994 dans la banlieue napolitaine. Mais des manifestants, occupant le site, se sont opposés cette nuit encore aux forces de l’ordre.

Le réseau existant de décharges est saturé. L’incinérateur qui devait être inauguré fin 2007 n’est toujours pas opérationnel. La mafia a fait de la collecte des déchets une véritable industrie à Naples, comme en témoigne un magistrat qui souligne que “depuis toujours la Camorra est implantée dans ce secteur. Depuis les années 80, elle s’occupe d’ordures et elle a enterré une énorme quantité de déchets toxiques. Le chiffre d’affaires est important: on parle de millions d’euros.”

Ce système clandestin de gestion des déchets ignore les normes environnementales et sanitaires. Plus de 110.000 tonnes de déchets s’amoncèlent dans la région de Naples. La tension monte entre riverains et forces de l’ordre. Trois personnes ont été blessées ce lundi dans des affrontements entre policiers et manifestants.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.