DERNIERE MINUTE

Nouvelles tensions au Kenya sur fond de médiation diplomatique

 Nouvelles tensions au Kenya sur fond de médiation diplomatique
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

De jeunes luos qui venaient d’assister dans un stade de Nairobi à un office à la mémoire
d’opposants tués par la police se sont ensuite livrés à des violences dans les rues, notamment en attaquant des voitures conduites par des personnes de l’ethnie kikuyu, celle du président Kibaki.

La police les a dispersés à coups de gaz lacrymogène. Le chef de l’opposition Raila Odinga qui assistait à ces funérailles a dû quitter précipitamment les lieux.

Huit personnes avaient été tuées hier dans l’ouest du pays lors de violences similaires portant à plus de 750 le nombre des victimes depuis décembre et à plus de 250.000 le nombre de déplacés.

Ces violences interviennent alors que l’ancien secrétaire général des Nations unies Kofi Annan entame une médiation, sous l‘égide de l’Union africaine pour tenter de trouver une issue à cette crise politique majeure qui secoue le Kenya depuis l’annonce le 30 décembre de la réélection contestée du président Mwai Kibaki.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.