Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Combats et tension au nord du Liban

 Combats et tension au nord du Liban
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Des combats à l’arme lourde ont éclaté dans la nuit à Tripoli dans le nord du Liban, entre partisans de la majorité et forces de l’opposition loyales au Hezbollah. Deux morts et 5 blessés sont à déplorer ce matin. Les affrontements ont également fait fuir environ 7000 personnes. Selon des sources concordantes, L’armée serait à l’heure actuelle en train de reprendre la situation en main.

Hier déjà, des partisans du Premier ministre libanais Fouad Siniora avaient mis à sac les bureaux du Hezbollah local, montrant ainsi leur fureur après le coup de force du mouvement chiite à Beyrouth. Les affrontements entre partisans du gouvernement et ceux du Hezbollah et de ses alliés ont fait plus de trente morts depuis jeudi, à Beyrouth, et dans d’autres villes libanaises.