DERNIERE MINUTE

En Afrique du sud , les violences xénophobes contaminent le Cap

 En Afrique du sud , les violences xénophobes contaminent le Cap
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Hier soir une réunion publique dans un bidonville situé à 20 kilomètres de la capitale politique du pays a dégénéré. Des bandes ont fouillé et pillé des boutiques appartenant à des étrangers et des zimbabwéens. Une cinquantaine d‘émeutiers a été interpellés selon la police. Ces scènes de violence dans les townships ont débuté le 11 mai dernier, le gouvernement a du envoyer 200 militaires dans les quartiers pauvres de Johannesburg pour rétablir l’ordre.

Exédés par leurs conditions de vie misérables , les habitants des quartiers déshérités d’Alexandra s’en sont pris au début du mois aux étrangers dont de nombreux réfugiés zimbabwéens, les accusants d‘êtres à l’origine de tous leurs maux, chômage et criminalité.

Ces ratonnades sanglantes se sont soldées par la mort de 42 personnes . 16 000 étrangers ont fuit leurs habitations pour se réfugier dans les commissariats et les centres paroissiaux .

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.