DERNIERE MINUTE

Le président polonais ne compte pas ratifier le traité de Lisbonne

 Le président polonais ne compte pas ratifier le traité de Lisbonne
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Deux déclarations viennent ternir le début de la présidence française de l’Union européenne. D’abord, le président polonais Lech Kaczynski a annoncé qu’il ne comptait pas ratifier le traité de Lisbonne. Pour lui, le texte est devenu sans objet, depuis que les Irlandais l’ont rejeté lors d’un référendum. Et pourtant, Lech Kaczynski a participé aux négociations qui ont abouti au texte. En plus, le Parlement polonais a approuvé la ratification.
Mais, c’est le président qui a le dernier mot. Un président qui semble renouer avec ses positions euro sceptiques.

Toujours concernant le traité de Lisbonne, le président allemand Horst Köhler a dit qu’il devait retarder la ratification. Motif : plusieurs parlementaires ont déposé des recours devant la Cour constitutionnelle. Cela ne devrait pas bloquer le processus, mais juste le retarder, le temps que les juges se prononcent.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.