Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : Le rapporteur de la Cour constitutionnelle contre la dissolution de l'AKP

 Turquie : Le rapporteur de la Cour constitutionnelle contre la dissolution de l'AKP
Taille du texte Aa Aa

L’avis du rapporteur de la Cour constitutionnelle est non contraignant. La plus haute instance judiciaire n’est pas tenue de suivre. L’AKP, formation réformiste issu de la mouvance islamiste, est dans la ligne de mire de la justice turque pour atteinte présumée au principe de laïcité. Un procureur demande la dissolution du parti au pouvoir et entend interdire à plusieurs de ses membres, dont le Premier ministre Tayyip Erdogan, toute activité politique durant 5 ans. Un verdict est attendu début août.

L’opposition mais aussi l’armée, soupçonne l’AKP de vouloir imposer la loi islamique. Le parti au pouvoir a tenté de faire autoriser le port du foulard islamique sur les campus universitaires mais se défend de vouloir imposer la charia.