DERNIERE MINUTE

Serbie: Meeting et chaos

Serbie: Meeting et chaos
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le transfert de Radovan Karadzic ne passe toujours pas pour les nostalgiques de la grande Serbie. Le meeting de soutien organisé mardi soir à Belgrade par l’opposition nationaliste a tourné à l’affrontement. Plusieurs centaines de jeunes s’en sont pris aux forces de l’ordre. Ces dernières ont répliqué à coup de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc. Bilan près de 50 blessés des deux côtés et un centre ville dégradé. Des mesures de sécurité avaient pourtant été déployées. Plusieurs ambassades du quartier, en particulier celle des Etats-Unis faisaient l’objet d’une protection spéciale.

Au total, près de 15.000 personnes avaient répondu à l’appel de Tomislav Nicolic, le chef du Parti radical serbe. Un meeting qui a donné lieu à de nombreuses critiques contre le président pro-européen serbe Boris Tadic, accusé de trahison.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.