DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Bataille de mots entre les Etats-Unis et la Russie devant le conseil de sécurité de l'ONU

 Bataille de mots entre les Etats-Unis et la Russie devant le conseil de sécurité de l'ONU
Taille du texte Aa Aa

Toute la journée d’hier, les représentants des deux pays, rivaux dans leur approche du conflit en Géorgie, ont multiplié les attaques verbales. “Le but de la Fédération de Russie est-il de changer les dirigeants de Géorgie?”, a demandé l’ambassadeur des Etats Unis à l’ONU, Zalmay Khalilzad. Réponse de son homologue russe Vitali Tchourkine: “Monsieur le président, il me semble avoir totalement répondu à cette question… Peut être que l’ambassadeur n‘écoutait pas à ce moment-là, peut être n’avait-il pas mis ses écouteurs.”

Le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov a indiqué à son homologue américaine Condoleezza Rice que le président géorgien devait partir d’après l’ambassadeur américain qui fustige cette attitude: “L‘époque où l’on renversait les régimes européens par la force est aujourd’hui révolue, a-t-il dit. Il y a un risque que la Russie soit influencée dans son attitude actuelle par la nostalgie du passé.”

Un propos réfuté par l’ambassadeur russe: “Un changement de régime est une pure invention américaine, une pure invention américaine. Nous n’avons jamais employé cette terminologie dans notre vision politique et il est certain que nous sommes tous pour la démocratie en Géorgie.” Le Conseil de sécurité de l’ONU doit de nouveau se réunir dans les prochaines heures. Les Etats-Unis comptent toujours déposer un projet de résolution condamnant la Russie.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.