Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président vénézuélien multiplie insultes et menaces contre les Etats-Unis

 Le président vénézuélien multiplie insultes et menaces contre les Etats-Unis
Taille du texte Aa Aa

Lors d’un meeting à Caracas, Hugo Chavez a ordonné le rappel de l’ambassadeur vénézuélien à Washington. Il a en outre mis en garde la Maison-blanche contre une éventuelle intervention militaire dans la région, soulignant qu’il priverait alors le peuple américain de son pétrole.

“L’ambassadeur yankee à Caracas a 72 heures, à partir de maintenant, pour quitter le Venezuela. Et ce, en solidarité avec la Bolivie, yankees de merde ! Allez vous faire voir 100 fois, Ici nous sommes les fils de Bolivar !” s’est insurgé Hugo Chavez.

Le président vénézuélien a en outre affirmé que la présence de deux bombardiers russes sur son territoire constituait un avertissement à Washington.

Il a également ordonné la réduction des vols de compagnies américaines à destination de Caracas en réaction à des propos de l’administration américaine sur le manque de sécurité dans les aéroports vénézuéliens.

Tout comme son homologue bolivien, Hugo Chavez accuse les Etats-Unis de vouloir déstabiliser son gouvernement.