Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le Liban renoue avec le dialogue

Le Liban renoue avec le dialogue
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

14 dirigeants politiques du pays ont entamé ce mardi des discussions dans le palais présidentiel à l’est de Beyrouth. Autour de la table des représentants de la majorité parlementaire antisyrienne et de la minorité soutenue par Damas et par l’Iran.

Principal enjeu de cette reprise du dialogue : l’armement du Hezbollah. Le mouvement veut conserver son bras armé pour défendre le pays contre une éventuelle attaque israélienne. La majorité antisyrienne souhaite au contraire que la stratégie nationale de défense soit confiée à l’armée libanaise. Dans les rues de Beyrouth, les avis sont partagés : “On espère qu’ils trouvent un accord pour le bien du pays. J’espère vraiment qu’ils vont se mettre d’accord “, explique cet homme.

“Ca ne donnera rien. Le dialogue ne mènera à rien. Chaque parti campe sur ses positions. Personne ne sait où va le pays. Ce n’est qu’une trêve temporaire.” Le pays est toujours secoué par des violences. Hier quatre personnes sont décédées dans l’est et dans le sud du Liban. Les heurts du mois de mai avaient fait 65 morts.