Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les choses ne s'arrangent pas pour Gordon Brown

Les choses ne s'arrangent pas pour Gordon Brown
Taille du texte Aa Aa

Son sous-secrétaire d‘état chargé de l’Ecosse a démissionné ce mardi. David Cairns est le premier membre du gouvernement Brown a quitter son poste. Il aurait pris cette décision pour soutenir les appels de membres du parti travailliste qui réclament un débat sur la direction du parti.
 
Gordon Brown, en effet, est de plus en plus contesté, car il plombe le parti dans les sondages, avec 27% d’intentions de vote contre 46% au parti conservateur. Analyse de l’ancien directeur du directeur de la communication du Labour : “La pression que l’on constate au sein du parti n’est que secondaire. Ce qui est important, et va décider si il peut continuer ou pas, c’est son autorité au sein du gouvernement. Si un bon nombre de ministres lui disent que son heure est venue, alors son heure sera venue”.
 
Serait-il temps pour Gordon Brown, un an et trois mois après son arrivée au Ten Downing Street, de plier bagage ? Le prochain congrès annuel du Labour, qui débute samedi prochain à Manchester, le dira peut-être.