Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le nationalisme basque dans la ligne de mire de Madrid

Le nationalisme basque dans la ligne de mire de Madrid
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le parti indépendantiste Action Nationaliste Basque, a été déclaré hors-la-loi ce mardi par le Tribunal suprême espagnol. ANV est suspecté d‘être proche de Batasuna et donc d‘être l’une des vitrines politiques de l’ETA.

Une décision sans surprise car les activités de l’ANV avaient déjà été suspendues en février; le parti indépendantiste n’avait pas pu se présenter aux élections législatives de mars dernier. En revanche il avait obtenu près de 400 postes de conseillers municipaux en mai 2007.

Une décision similaire devrait toucher le Parti Communiste des Terres Basques, soupçonné lui aussi d’avoir des liens avec l’ETA. Le bras de fer pourrait désormais se déplacer à Strasbourg. Les deux partis devraient porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme; tout comme Juan José Ibarretxe, le chef du gouvernement du Pays Basque, qui conteste lui l’interdiction d’organiser un référendum sur l’autodétermination dans la région.