DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'extrême-droite en embuscade aux législatives en Autriche

 L'extrême-droite en embuscade aux législatives en Autriche
Taille du texte Aa Aa

Cette année pour la première fois en Autriche, les jeunes de plus de seize ans vont pouvoir voter aux législatives. Peut-être arriveront-ils, s’ils se mobilisent en masse, à endiguer la montée de l’extrême droite.

C’est bien là l’un des enjeux majeurs de cette élection… Depuis l‘échec de la grande coalition gauche-droite, les sondages prédisent une forte progression des deux partis populistes et xénophobes, à commencer par le FPÖ, emmené par son jeune leader Heinz-Christian Strache. Crédité de jusqu‘à 20% des intentions de vote, le FPÖ pourrait devenir la deuxième formation politique du pays. L’autre parti d’extrême droite, le BZÖ de Jörg Haider, est crédité de 8% des voix.

Décrue annoncée en revanche pour les conservateurs du ÖVP, emmenés par le vice-chancelier Wilhem Molterer, ils ont beaucoup perdu de leur électorat après leur alliance avec la droite populiste en 2000.

Les sociaux-démocrates du SPÖ sont crédités de 28% d’intentions de vote… Après le chancelier Gusenbauer, c’est maintenant l’ancien ministre des Transports Werner Faymann qui les dirige.

Conservateurs et sociaux-démocrates ont tous deux promis qu’ils ne formeraient pas d’alliance avec l’extrême droite, mais seront-ils toujours en position de force dimanche, dans une semaine ?