Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Brown réaffirme son pouvoir et attaque les conservateurs

 Brown réaffirme son pouvoir et attaque les conservateurs
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En chute libre dans les sondages, le premier ministre britannique a prononcé un discours offensif lors de la clôture du congrès travailliste à Manchester. Gordon Brown a promis de tout mettre en oeuvre pour stabiliser des marchés financiers en pleine tourmente. “Je ne me suis pas engagé en politique pour être une célébrité ou en pensant que je serai toujours populaire. Peut être que j’avais raison…Si les gens disent que je suis trop sérieux, très honnêtement, il y a vraiment de quoi être sérieux”.

Gordon Brown met en avant son expérience. Dix ans comme ministre des finances avant d’accéder finalement au 10, Downing Street et il attaque l’opposition : “Je suis toujours pour les stages mais laissez moi vous dire, que l’heure n’est pas au novice et au débutant”.

Face aux difficultés financières, Gordon Brown appelle à mettre en place une transparence totale des transactions et à responsabiliser tous les acteurs. Il souhaite également la création d’un acteur mondial supervisant le secteur bancaire. “Je veux dire au peuple de ce pays avec une assurance totale, sans retenue que mon but c’est de permettre à ce pays de traverser les épreuves économiques et d’‘y faire face afin de construire une société juste pour le futur”.

Un discours salué par une standing ovation mais que Gordon Brown doit désormais transformer en regain de popularité, à l’intérieur et à l’extérieur du Labour.